La maladie d'Alzheimer peut affecter la capacité de guider de plusieurs façons, y compris:

    Trouver votre chemin

    Rappelez-vous de quel côté tourner


    A en juger la distance des autres voitures et des objets

    A en juger la vitesse des autres véhicules

    Le temps de réaction

    Coordination oculo-manuelle

Les questions de compétences et de la sécurité de conduite peuvent être très difficiles, à la fois pratique et émotionnellement, pour les personnes diagnostiquées avec la maladie d'Alzheimer et de leurs familles. Un diagnostic de la maladie d'Alzheimer ne signifie pas nécessairement qu'une personne doit arrêter de conduire immédiatement. Cependant, les variations de capacité d'une personne à conduire indiquera la nécessité de ce à prendre en considération.

La plupart d'entre nous ne sont pas conscients de la façon dont un processus compliqué pour vous guider. Nous prenons tout simplement le travail pour acquis. La maladie d'Alzheimer peut causer la perte de mémoire, de concentration limitée, perte de la vision, et une foule d'autres problèmes. Ce qui finira par affecter la capacité d'une personne à conduire en toute sécurité. Certaines personnes peuvent reconnaître leurs compétences en déclin, d'autres ne peuvent pas. Les médecins recommandent souvent qu'une personne doit arrêter de conduire, ou peut refuser d'approuver le renouvellement des permis de conduire, en particulier si elles ont été informées de tous les problèmes.

Si il ya un doute sur la capacité de la personne, vous pouvez avoir une évaluation objective d'une personne au volant. Ce test permettra d'évaluer la capacité de conduite d'une personne et si elle doit continuer à le faire.

Si vous avez un doute sur une personne de conduire, la meilleure façon de procéder est de leur parler ouvertement de la situation, consultez votre médecin, et d'envisager la nécessité d'une évaluation. Si la personne refuse de suivre les conseils, alors vous devriez contacter les autorités peuvent circulation dans votre région, et sera en mesure de vous conseiller d'autres mesures qui peuvent être prises.

Il est important de se rappeler que toute décision qui se traduit par une perte de personnes de licence est faite uniquement pour des raisons de sécurité - la sécurité des conducteurs et la sécurité d'autrui. A la fin, la maladie d'Alzheimer affecte la capacité d'une personne à entraîner. Certaines personnes décident de se rendre volontairement leurs licences. Parfois, les médecins recommandent un arrêt de la conduite de la personne.

Certaines personnes donnent à conduire l'une des choses les plus difficiles à faire. Votre voiture peut être une partie importante de votre indépendance et sans elle, votre vie peut changer. En conséquence, vous pouvez vous sentir en colère, frustrés ou en colère à propos de ce changement. Parler de ces sentiments, ou demander à un membre de la famille, un ami ou un conseiller de confiance pour obtenir des informations, peut aider.

Si vous décidez qu'une personne ne peut pas conduire alors il est essentiel d'explorer d'autres moyens de transport. Ceux-ci peuvent inclure: les bus de transports publics, trains, tramways, et ainsi de suite, en utilisant amis ou en famille pour les randonnées, les promenades, et les taxis.

Rappelez-vous, il ya des avantages à ne plus conduire. Les solutions de rechange peuvent être conduite moins stressante, le coût de transport de remplacement est généralement inférieure à la gestion d'une voiture, et le paysage peut être apprécié le long du chemin.